Le Wall Street Journal vient d’annoncer que le service de paiement Apple Pay a été utilisé par des personnes malintentionnées pour faire des achats avec des cartes et des données bancaires volées. Comme les appareils et les accessoires commercialisés dans les Apple Store sont coûteux, elles n’ont pas hésité à choisir ces enseignes.
Apple Pay a été mis en service il y a quelques mois. Pour ces escroqueries et usages frauduleux de données bancaires, le système n’a enregistré ni failles de sécurité ni piratage informatique. Cette révélation porte atteinte à l’image de marque de la firme Apple. La preuve est que la valeur de ses actions a chuté de 1,66%.
Les données bancaires utilisées pour le paiement électronique ont été dérobées lors d’une vaste opération de piratage menée auprès d’importantes chaînes de magasins comme « Target » et « Home Depot ». Des dizaines de millions de personnes sont concernées par cette attaque.
Il est difficile pour Apple de faire la différence puisque les institutions bancaires ont déjà validé les comptes après les vérifications d’usage. Les escrocs n’ont plus qu’à se présenter dans les Apple Store pour faire leurs emplettes et payer leurs biens via Apple Pay à l’aide des données bancaires usurpées.
On espère que Google, Samsung et eBay ne subiront pas le même sort car ils viennent tous d’investir dans un système de paiement mobile.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.