L’équitation, tout comme le rallye, le tennis et le football, est un sport. Avant toute compétition ou une grosse balade, le cavalier, ainsi que son cheval, doivent être en bonne forme physique et morale pour pouvoir atteindre l’objectif. Mal entraîné et alimenté, le résultat risque d’être décevant. Et oui, les résultats sont dépendants de l’état de forme du cheval, et bien sûr du cavalier. Même si votre équidé est très robuste, il est toujours impératif de le préparer avant l’activité, non seulement pour atteindre une performance physique optimale, mais surtout pour éviter les courbatures, voir des pathologies comme la myosite de cheval lors de gros effort.

L’échauffement musculaire du cheval avant l’effort

Qu’il s’agisse d’un parcours de cross à niveau élevé, d’une randonnée de plusieurs heures, d’un parcours d’obstacle ou de toute autre activité qui se pratique à dos du cheval, la préparation physique est absolument primordial pour votre animal. Pour se préparer physiquement, quelques exercices d’échauffement faciles doivent être réalisés avant la compétition. À savoir, un cheval qui vit au pré n’a pas la même résistance physique qu’un cheval qui vit au box. Au pré, le cheval peut se déplacer selon sa volonté, ce qui peut déjà être une préparation physique pour lui. Malgré cela, il faut toujours effectuer des exercices d’échauffement avant d’entamer la séance. Cette étape doit durer au moins 20 minutes.

En effet, l’échauffement permet la montée en température du cheval. Les muscles et les articulations sont mobilisés afin d’éviter les claquages et autre pathologie comme la myosite de cheval. La méthode la plus utilisée lors de l’échauffement est le trotting. Cet exercice va permettre au cheval d’augmenter sa fréquence cardiaque et de travailler ses muscles et ses articulations. Il est recommandé d’adopter l’échauffement selon la séance. Un cheval préparer pour une grosse randonnée ne sera pas automatiquement entraîné pour courir un cross.

La préparation à l’effort est vraiment indispensable pour garantir la performance et la longévité du cheval. Cette étape peut également être précédée par des massages avec des gels chauffants. Cela permet d’accélérer la montée en température des muscles et des articulations. Sur la boutique en ligne Breedershop.com, vous pouvez trouver une grande collection de gels chauffants spécialement étudiés pour la préparation physique du cheval.

L’alimentation avant l’effort

Si vous demandez à votre cheval de fournir un effort en particulier lors d’une compétition ou d’une balade, alors il doit être nourri en conséquence. Il faut adapter les apports aux besoins de votre animal. Pour un cheval qui doit faire une compétition de cross ou de course d’endurance, la nourriture doit être stoppée avant 4h et avant 2h pour une épreuve qui demande des efforts un peu plus modérés. Pour être en bonne forme physique, le cheval a également besoin de Vitamine E, de sélénium, de magnésium… Les antioxydants permettent de lutter contre le stress, d’éviter la survenue de la myosite de cheval et de prévenir la baisse de forme. Breedershop.com vous propose également une gamme complète de compléments alimentaires permettant de maintenir la forme de votre animal. Vous y trouverez également d’autres produits de soin, comme le Clerapliq, le Phytéquion…

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.